Contes des royaumes Tome 3 de Sarah Pinborough

 couv37371608 Tales From the Kingdoms: Beauty

Traduit par Frédéric Le Berre

Editions Milady

221 pages

Où l’acheter?

Cette fois, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui va se prendre un petit coup de neuf ! Bien sûr, on y retrouvera tous les éléments classiques de ce conte (le beau prince, la terrible malédiction, la jeune fille endormie et le château hanté) mais de nouveau revus à la sauce moderne ! Toujours aussi drôle et sexy.

Aaaaaaahhhh !!! J’ai fini l’année 2015 en terminant un saga. Franchement, ça fait du bien. Je suis contente d’avoir fini les contes des royaumes même si je finis la saga sur une note mitigé avec ce dernier tome.

Je n’ai pas compris l’intérêt de mettre ce tome en tout dernier car pour moi, c’est un tome introducteur. Le mettre en dernier fait retomber le soufflé. En effet, dans ce troisième tome, on apprend comment les personnages se rencontrent, ce qu’il s’est passé avant Poison et Charme. En fait c’est un tome introducteur à la saga. Même si je n’ai pas compris l’intérêt de mettre ce tome en dernier, j’ai apprécié cette genèse.

Par contre, j’ai aimé être surprise dans cette nouvelle version de la Belle et la Bête. A la base, ce n’est pas un conte que j’apprécie, mais là je me suis prise d’affection pour le personnage de Belle qui ne l’ai pas forcément entièrement. Je ne m’attendais absolument pas à la révélation que nous fait l’auteur. Bon certaines actions ou envoûtements étaient logiques et compréhensible rapidement.

Ce n’est pas uniquement le conte de la Belle et la Bête qui est revisité ici car on trouve la jeune fille endormie et cela fait instinctivement pensée à la Belle au bois dormant. Le mélange des deux comptes fut, ma foi, assez frais et je trouve que les deux vont bien ensemble. D’autres contes font parti de ce tome, cela est la spécificité de l’auteur. Sans cela, l’histoire serait vraiment plate.

Cependant, je ne suis vraiment pas fan des passages débridés qui durent entre trois et cinq pages. On assiste à des scènes d’orgies qui peuvent surprendre, voire en dégoûter plus d’un. Pour ma part, j’ai l’impression que l’auteur se sent obligé de mettre ce genre de scènes pour plus de sensationnalisme car elle détaille vraiment bien ces moments. Je n’aurais qu’une chose à dire : Mme Pinborough ce livre n’est pas un film pornographique. 

Pour conclure, ce tome n’est pas du tout une superbe lecture comme l’a pu être le tome 2. Je le trouve même en dessous des deux autres. Mais au moins la série est clôturée ouf! Je ne conseillerai absolument pas cette série au moins de 15-16 ans.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s