Un si joli mois d’Aout de Pierre-Etienne Musson

couv4036212

Un si joli mois d’Août

Editions DeNoël

Partenariat

434 pages

Où l’acheter?

Août 1914, la déclaration de guerre vient bouleverser le quotidien tranquille des villageois de Nouan-le-Fuzelier en Sologne. Antoine Richerand, l’instituteur, part pour le front, laissant derrière lui Inès, sa ravissante épouse.
Au printemps 1915, grièvement blessé par un éclat d’obus, Antoine est hospitalisé à Paris. Inès lui rend visite régulièrement, s’efforçant de tenir son rôle d’épouse aimante, mais elle découvre un homme transformé, traumatisé par son expérience de la guerre, entre prostration et accès de violence. Exténuée par ses voyages incessants, consciente que l’avenir espéré avec Antoine est désormais impossible, Inès se met à rêver d’une autre vie… Un jour sur les quais de Seine, elle fait la connaissance d’Isidore Lambiot, un vieux garçon un peu excentrique. Ému par la détresse de la jeune femme, il lui propose son aide. Dès lors, Inès va devoir choisir… 

Dans un premier temps, je remercie les éditions DeNoël pour leur envoie.

Alors le résumé m’avait tenté car le sujet est la guerre 14-18 et ses répercussions sur un couple. En effet, on va suivre Antoine et Inès, un tout jeune couple de mariés, qui vont être séparés par la guerre. Dès lors, on voit, par chapitres interposés, les ressentis, réactions, la vie de chacun, que ce soit au front ou dans l’arrière pays plus en sécurité. Pour cela, c’est un roman sympathique car on a un aperçu des différentes conditions de vie.

Mais tout change au moment où Antoine revient blessé et meurtri. A ce moment, Inès change énormément et passe de la jeune femme amoureuse à une personne en retrait à Antoine, qui est très distante. Elle doit faire un choix car les blessures de son mari ne sont pas que physiques mais aussi neurologiques. Cela entame énormément le moral de la jeune femme. Mais, elle change surtout à la suite de sa rencontre avec un homme assez riche auquel elle va s’attacher. A partir de là ce ne m’a plus plu car tout devient désordonné, les chapitres deviennent des flash-back  de Inès et Antoine, et surtout cela m’a perdu.

En plus, la rencontre que fait Inès m’a énervé car on a un nouvel aspect de la jeune femme. elle devient un peu plus vénal. Bref, elle m’a énervé. De plus, les choix qu’elle pour son mari je ne les ai pas compris, ni son manque de compassion.

Bon par contre, j’ai apprécié que l’aspect romance n’est pas forcément énormément présent. Que ça fait du bien !!!

Au final, je ressort en demi-teinte de ma lecture. D’un côté, la première moitié du roman m’a beaucoup plu car on en apprend plus sur la guerre. Mais la seconde autre partie m’a ennuyé voir exaspéré. Malgré cela, je trouve tout de même que c’est un bon roman.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s