L’émeraude oubliée Tome 1 de Lina Carmen

L'émeraude oubliée Tome 1

L’émeraude oubliée Tome 1 L’évasion

Editions LaBourdonnaye

Partenariat

208 pages

Où l’acheter? L’émeraude oubliée, Tome 1 : L’évasion

Dans la sinistre ville de Mornia, à la végétation inexistante, seules des tours de béton grises aux dimensions célestes s’élèvent vers des hauteurs indistinctes. Un mur infranchissable empêche toute sortie de cette prison qui ne dit pas son nom, gouvernée par un dictateur, le président Percy.
Les plus riches vivent en haut des tours, dans un confort luxueux. Les plus pauvres vivent en bas, dans une brume permanente, le « smog » métropolitain.
Yan, un garçon de 15 ans, est l’un de ces indigents dont le destin est de finir ouvrier dans une usine, comme son père et son grand-père. Mais il rêve d’une autre vie. Peut-être là-haut, chez les riches ? Ou bien ailleurs qu’à Mornia. Existe-t- il un autre monde que celui-ci ? Pour le savoir, il faudrait s’échapper. C’est alors que Yan rencontre Sonia, une jeune fille de son âge, issue des niveaux supérieurs, avec laquelle il va peut-être concrétiser ses rêves. L’évasion se prépare. Cependant, Percy et ses hommes sont prêts à tout pour faire échouer ce projet.

Dans un premier temps, je remercie les éditions LaBourdonnaye pour l’envoie et la découverte de ce roman et je m’excuse du retard énorme que j’ai pris.

Bien que ce premier tome soit sympathique du fait que l’univers soit donné par l’auteur mais sans qu’elle nous révèle tout, et c’est un tome sympathique aussi grâce aux actions qui s’enchaînent. Cela permet donc d’aller vite dans le roman. Mais ce côté rapide a été aussi un frein dans ma lecture. En effet, il y a un point qui m’a éberlué c’est le fait que Yan et Sonia, nos deux jeunes personnages, dès qu’ils se rencontrent dans les premières pages, on a l’impression qu’ils tombent tout de suite amoureux. Cela m’a fait lever les yeux. Heureusement, l’auteur n’a pas insisté par la suite sur ce point. Et ce afin que l’intrigue prenne le plus de place.

Autre frein pour moi, c’est le fait que ce soit, je trouve, trop jeune pour moi. Les personnages qui ont quinze ans et qui sont vraiment gamins, mais aussi l’univers et le style d’écriture. Mais cela se ressent principalement avec le comportement des personnages. Ce roman est pour moi trop plan plan, et ce du fait qu’il s’adresse principalement à un public jeune et cela se voit par le canevas du roman qui est assez figé, linéaire.

Au final, c’est un roman qui est à double tranchant. Soit on aime, soit on aime pas. C’est un roman qui ne m’a pas captivé donc je suis dans le second cas. Je ne tenterais pas la suite. Mais je le recommanderais principalement aux plus jeunes qui veulent un roman qui se lit vite avec des actions qui s’enchaînent.

moyen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s