La fête est finie de Olivier Maulin

product_9782207132791_195x320

La fête est finie

Editions DeNoël

Partenariat

240 pages

Où l’acheter?

Victor et Picot sont deux copains à la ramasse. Le premier passe ses journées vautré sur un canapé à écouter Bach ; le second enchaîne les petits boulots. Ils se retrouvent vigiles de nuit à Lagny-sur-Marne, chargés de veiller sur un parc de camping-cars avec deux chiens récupérés en hâte à la SPA. Mais les deux bras cassés s’endorment dans l’un des véhicules et celui-ci est volé. Ils se réveillent près de la frontière allemande et décident alors de s’installer dans un camping isolé d’une vallée alsacienne où ils font la rencontre d’une jeune fille et de son père, qui avec quelques amis du coin se préparent à l’effondrement de la société. Les deux compères se sentent très à l’aise dans leur nouvelle famille, mais voilà que le «progrès» pointe le bout de son nez dans la vallée : une décharge industrielle et un Center Parc de deux cents hectares menacent de s’implanter sur la lande. Et si la catastrophe attendue était déjà là? Pour la petite bande que va bientôt diriger un «général» très spécial, il est l’heure d’entrer en résistance au cœur de la montagne… Olivier Maulin excelle dans l’art de dénoncer les travers du monde moderne avec une verve et une gouaille irrésistibles. Un roman aussi désopilant qu’intelligent, salutaire par les temps qui courent.

Je remercie les éditions DeNoël pour l’envoie de ce roman, malheureusement je n’ai pas aimé ma lecture au point de ne pas la terminer.

Dans ce roman, ce qui est tout de même intéressant c’est que l’on suit les aventures de deux amis un peu à la ramasse et qui vont vivre diverses péripéties et rencontres. On a alors une galerie de portraits de personnages qui sont à la fois humain et animaux, mais surtout qui sont déjantés. Cela offre, alors, une certaine critique de la société et c’est ce que j’ai apprécié.

Malheureusement c’est le style d’écriture d’Olivier Maulin qui a pêché pour moi car bien qu’il soit simple (peut être trop pour moi), je trouve aussi qu’il y a trop de choses. Oui c’est paradoxal. Je pense que l’auteur a voulu dépeindre une grande palette de personnage et cela m’a un peu, voire beaucoup, dérangé car je me sentais pas à l’aise avec.

Bien que ce roman puisse paraître drôle, il renferme un message assez sérieux. Et même si je ne l’ai pas forcément apprécié, je le conseille à tous de le découvrir.

Publicités

2 réflexions sur “La fête est finie de Olivier Maulin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s