Tatouage Tome 1 de Ana Alonso, Javier Pelegrin

Tatouage Tome 1

Tatouage Tome 1

Editions Hachette

Collection Black Moon

384 pages

Où l’acheter?

Quand Alex entre pour la première fois chez Jana, dont il est fou amoureux depuis longtemps, un monde nouveau s’ouvre à lui. Pour subvenir à leurs besoins, Jana et son frère David font commerce de tatouages magiques, une manière rituelle de révéler les gens à eux-mêmes. David dessine à Alex un tatouage qui le lie à Jana à jamais, mais leur interdit tout contact physique : une terrible douleur fait s’évanouir Alex chaque fois qu’il la touche. Peu à peu, Alex va découvrir qu’il est lui-même doté d’un pouvoir et qu’il est en fait un medus. Ces magiciens inquiétants, qui ont longtemps vécu parmi les humains, se livrent à une perpétuelle lutte entre clans. Mais ils savent désormais qu’il est nécessaire de s’unir contre leur plus terrible adversaire, le Gardien Ultime, déterminé à tous les anéantir…

Bon ce roman fait partie de ma PAL de la honte car cela fait déjà deux ans que je l’ai acquis. Oui oui deux ans. Bref, maintenant je vais essayer de lire un peu plus rapidement mes « anciens » livres.

Ce roman me donnais vraiment envie de le lire dès sa sorti et même avant mais comme il a fait un peu de bruit j’ai décidé de repousser sa lecture jusque maintenant. Le début de ma lecture a été bonne. En effet, l’univers mis en place par les auteurs permet une immersion et ce malgré la romance assez présente. Pour une fois, elle n’est pas si dérangeante que cela et sert à l’histoire. Mais ce qui est le plus original, c’est que le roman est basé sur la mythologie de tatouages. Alors pas ceux que l’on peut se faire sur la peau, non des tatouages magiques (oui il en faut bien un peu) qui permette d’exacerber certaines capacités. Ce fut très ingénieux de partir sur un roman abordant cela mais pas que, car il aborde aussi le bien et le mal. En bref, c’est assez complexe.

Malheureusement, à partir de la moitié tout se gâte, le récit s’essouffle. L’intérêt pour l’intrigue ou la mythologie des tatouages s’atténue et cela est un énorme point noir pour moi. On souhaite tous un roman qui va crescendo mais la c’est le contraire. Le jeunesse prend alors le pas sur l’histoire et la lecture devient pénible et ce jusqu’à cinquante pages avant la fin. En effet, elle remonte légèrement le niveau de lecture et permet d’achever le roman, du tome. Mais je trouve que cette fin peut se suffire à elle même et on est pas obligé de lire la suite pour être rassasier.

Au final ce roman ne m’a finalement pas convaincu alors que j’étais dans un bon esprit en l’entamant.  Je suis déçue de la tournure prise dans le roman et des choix effectués par les auteurs. Je ne lirais pas la suite et malheureusement je ne vous le recommande pas.

très moyen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s