Les mains lâchées de Anais Llobet

couv39350145

Auteur : Anais Llobet

Editions : Plon

Pages : 152

Genre  : Contemporain

Où l’acheter?

Madel, journaliste française aux Philippines, passe quelques jours à Tacloban, la ville natale de son petit ami, Jan, quand un typhon s’invite sur l’île. Une vague de six mètres dévaste tout sur son passage en emportant plus de 7.000 personnes. Madel échappe à la noyade, mais Jan a disparu. Elle tente d’assumer son rôle de son journaliste malgré le choc et la douleur.

Je remercie Priceminister et Chapitre pour l’envoi de ce roman dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire.

C’est un roman fort et poignant qui nous fait vivre une catastrophe naturelle à la première personne. Donc les sentiments ressentis ne sont pas les mêmes que si on voyait cette catastrophe à travers les médias (télévision, radio ou internet). Bon par contre, il ne faut absolument pas s’attendre à de l’insolite ou du sensationnel, mais plutôt à de l’humanisme, et au courage d’un peuple.

Ici, on suit Madel, une journaliste française, qui vit en couple au Philippines. De plus, c’est une journaliste pour une chaîne nationale de son pays d’adoption. Lorsqu’un typhon est annoncé et s’approche du village où Madel vit, la jeune femme se sent en sécurité dans la maison de son fiancé. Or, ce typhon est plus violent que prévu et sera le plus puissant jamais recensé. Dès lors, plus rien ne sera pareil et rien n’aura résisté. Face à l’ampleur des dégâts, les survivants ressentent une certaine culpabilité vis à vis de ceux qui n’ont pas survécu et Madel n’y échappe pas.

Après les découvertes, la nécessité médiatique oblige Madel a reprendre son travail et à partir de ce moment on a une alternance des points de vues et des témoignages mais aussi on a le parcours de notre protagoniste principale. Ce qui est impressionnant, c’est qu’Anais Llobet n’hésite pas à égratigner la profession de journaliste qui cherche bien trop souvent le sensationnel.

Ce roman est est écrit avec une plume agréable, fluide, et poignant. L’auteur permet de véhiculer de nombreux sentiments dont l’impuissance de l’homme face à la nature.

C’est un roman que je recommande fortement de lire car il fait réfléchir sur de nombreux points et car l’auteur a un style d’écriture qui ne peut laisser personne indifférent.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s