Noire Neige Tome 2 de Nicolas Skinner

51bQ1bcGiIL._SY346_

Titre : Noire Mer

Editions : Nats

Pages : 420

Genre : Dark Fantasy, Fantasy, Horreur

Lien Amazon

Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d’Isulgaar.
Quarante-quatre années plus tard, le Nord de l’île rayonne grâce à son nouveau roi orchestrant l’alliance entre locaux et exilés, alors que le Sud se reconstruit suite à l’investiture d’anciens pillards. Entre eux, le centre de l’île se développe avec l’exploitation de la tourbe.
Tandis qu’au Sud, de mystérieux navigateurs aux motivations obscures accostent, au Nord se trame une machination diabolique dans une seigneurie côtière. Mais ni le Nord ni le Sud ne se doutent que les visions de mer noire du prince héritier pourraient révéler l’avenir d’Isulgaar… ou plutôt sa disparition.

A nouveau, je remercie les éditions Nats de m’avoir permis de lire ce roman second tome. J’ai pris plaisir à retourner dans l’univers de Nicolas Skinner.

Bon par contre, on peut mettre un peu de temps pour se remettre dans le bain et se rappeler qui et qui, et qui fait quoi. Cela est notamment dû aux nombreux personnages déjà présents dans le tome 1 et aux nouveaux du tome 2.

A nouveau dans ce tome on enchaine les points de vues et les différents événements qui s’enchainent comme dans le premier tome, bien qu’ici la thématique est la mer, plus précisément la mer noire. Par contre petit point négatif : la mise en place de différentes scènes. Et on a le sentiment que les révélations vont arriver en bloc à la fin, ce qui peut faire peur. Mais au fil de la lecture on se rend compte que l’on se trompe et que l’auteur sait nous mener où il le souhaite. Cependant, les liens entre le tome 1 et le tome 2 peuvent ne pas être clair pour certains même si je trouve qu’ils sont assez compréhensible.

Quant à l’intrigue, elle tient la route et est plutôt logique, tout en étant assez simple. On croise à nouveau le talent de l’auteur pour nous entrainer dans son intrigue. Et pour la conclusion, on a un manque vis à vis de certains personnages. Par cela, on peut se questionner, comme avec le premier tome, sur le nombre de tome qui pourraient constituer cette saga. Par contre, le bon point, c’est qu’il y a toujours la touche dark avec des scènes plutôt sombre et violente. Cela marque encore plus le fait qu’il ne faut pas s’attacher aux personnages.

Au final, ce second tome est à la hauteur du premier et je l’ai beaucoup aimé. Cependant, la fin reste ouverte et cela donne le sentiment qu’un troisième tome est possible.

De nouveau à ne pas mettre entre toutes les mains.

bonne lecture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s