L’interphone ne fonctionne toujours pas Partie 1 de Pierre-Etienne Bram

1540-1

Edition : Rebelle

Pages : 190

Genre : Romance, Contemporain

Lien Amazon

Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia.
Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. 
Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ?
Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n’est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . .
Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis
Comment résister. . .

Je voulais tout d’abord remercier Pierre-Etienne Bram de m’avoir permis de découvrir son roman. Ce fut une très bonne lecture.

Il est vrai que lorsque je vois un roman placé dans le genre contemporain, et de surcroît romance, je pense à quelque chose de gnangnan or j’ai été plutôt surprise avec ce court roman. On se place du point de vue d’un homme qui s’est inscrit sur le site de rencontre Meetic à la suite d’une rupture amoureuse. Pour cela, à peu près tout le monde peut s’identifier au personnage car c’est une des choses les plus banales de nos jours. Grâce à ce site, il rencontre virtuellement Célia et va s’en suivre de nombreux échanges, tous par mail. Mais on ressent que tout ne va pas se déroulé correctement pour notre homme et que la rencontre ne semble pas très nette, pas honnête.

L’intrigue de ce roman est très bien ficelée et va s’articuler autour de la question : Qui est Célia? En effet, en tant que lecteur on se pose la question (tout comme notre protagoniste) et on est quelques peu perdu sur ce sujet même après la lecture des multiples emails. Un jeu du chat et de la souris s’installe donc et on peu être agacé par le côté naïf de notre héro. On aimerait le secouer pour qu’il réagisse face à cette personne qui repousse sans cesse la rencontre IRL.

La structure du roman faisant penser à des mails, messages que l’on lit (un peu un côté voyeur) est très agréable car rapide et fluide. On a les réponses du tac-o-tac mais aussi les pensées de notre homme (dont le nom n’est pas connu). Cela permet donc d’en apprendre plus sur les personnages et c’est une vrai force pour le roman. De plus, j’ai eu la sensation d’un livre quelque peu autobiographique, dans lequel les avantages et inconvénients des rencontres et relations faites via Internet. Cela permet à un public assez large de pouvoir lire et s’identifier dans ce roman.

Pour résumé ma pensé, c’est une très bonne lecture « de plage » (comme le dit l’auteur), qui s’inscrit dans la tendance actuelle du 2.0.

bonne lecture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s