Alienor, l’origine de toutes les haines de Aurélien Grall

couv61861637

Edition : Auto édité

Pages : 295

Genre : Thriller

Lien Amazon

Alexia est encore petite fille lorsque des inconnus l’arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l’Académie Aliénor d’Aquitaine. Le pensionnat d’élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l’a vue naître. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu’elles sont promises à de plus beaucoup plus sombres desseins…

Merci à l’auteur de m’avoir offert la possibilité de découvrir son roman.

J’adore le genre du thriller et bien sur j’ai tout de suite sauté sur l’occasion lorsque l’auteur m’a proposé son roman. Le résumé m’a beaucoup intrigué même s’il n’est pas complètement représentatif du contenu. Cela donne déjà un aperçu de la réflexion effrayante sur le futur de notre monde, l’avenir et les guerres sous-jacente.

Lors de la lecture, on se rend compte que l’Académie Alienor d’Aquitaine n’est pas une académie comme les autres. En effet, il y a un règlement strict et un emploi du temps bien différent de ce que l’on a l’habitude. On va suivre notamment Alexia, Clarisse et Jade qui vont être scolarisées dans cette académie, mais ce n’est pas leur choix. Au fil du temps, les jeunes filles vont se rendre compte que cette école n’a qu’un but final : dominer le monde.

Le roman est composé de deux parties. La première dans laquelle on suit nos protagonistes dans l’école. Dans la seconde, on retrouve les filles quelques années dans leurs fonction de dominatrices, de manipulatrices. L’histoire en elle-même m’a bien plu. La première partie est très prenante mais petit hic avec la seconde. J’ai trouvé qu’elle ne suivait pas forcément le fil conducteur. Cependant le fait qu’elle soit axée sur la violence et la guerre remonte le niveau.

J’ai réussi à m’attaché ( et je pense que vous aussi vous y arriverez ) aux personnages et ce malgré le point de vue externe qui peut déstabiliser et ne pas aidé à l’attachement envers les trois jeunes filles. Le personnage qui m’a perturbé c’est Katerina Haendel qui est de prime abord hostile mais qui est en fait un personne mystérieuse et tendre. C’est à la fois un personnage que l’on aime pas et que l’on adore.

Grâce à l’auteur, j’ai été transporter dans son univers notamment de part le réalisme de l’histoire. Il peut y avoir un frein par rapport à l’endoctrinement mais cela ne dérange pas non plus énormément.

Allez le lire je vous le demande ^^ Une réflexion sur le monde vous attend.

bonne lecture

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s