La gardienne du miroir Tome 1 de Laetitia Reynders

couv36787259

Edition : Gil

Lien Amazon

Connaissez-vous la légende du château de Gombervaux ?
Édifié par le Diable en 1338, le manoir est construit sur une butte surplombant les environs. Contre toute attente, le seigneur des lieux refuse ensuite d’en payer le prix au Malin. Pour se venger, celui-ci fait disparaître le tertre… au fond d’un léger vallon.
Mais saviez-vous que ce récit, ne s’arrête pas là ?
Il semblerait qu’un enchanteur aurait emprisonné le démon derrière la glace d’un miroir…
À Vaucouleurs, en 2012.
Au décès de sa grand-mère, Louise hérite d’un étrange présent …
Quelques jours plus tard, elle fait la connaissance d’un mystérieux jeune homme qui semble toujours être là au bon moment.
Petit à petit, la jeune femme découvre que la légende qui entoure le miroir est bien réelle.
Pièce maîtresse du grand échiquier de Dieu, elle est amenée à choisir entre le Bien et le Mal.
Mais l’ange de lumière est-il celui qu’elle croit ?
Partagée entre Amour et Raison, suivra-t-elle la bonne voie ?

J’ai acheté ce premier tome l’an dernier aux Halliénales alors que j’attendais dans la file de Gorgia Caldera. Comme quoi, la découverte de manière impromptu est parfois bénéfique. Cependant, je n’ai pris le temps de le lire que cette année, et ce pour pouvoir me prendre le second tome.

Bon, bien entendu, j’ai appris à découvrir la plume de l’auteur qui est superbe et fluide. La mythologie que l’auteure a mis en place est vraiment addictive. Et ce même si elle est en lien avec la Bible, eh oui deux personnages en découlent : Samael et Michael. Mais on parle aussi de Satan et Dieu. Au milieu de tout cela, un miroir, des gardiennes et notamment une gardienne que l’on suit Louise. C’est une jeune femme attachante et touchante mais aussi forte malgré ce qui lui arrive.

La mythologie biblique n’est pas trop pesante car elle n’est là que pour servir l’histoire. Elle aide à sa compréhension et notamment à comprendre le pourquoi du comment de tout ce qu’il se passe. Cela est renforcé par les nombreuses actions et rebondissements qui permettent d’avoir des révélations et des réponses aux questions que l’on se pose. Cela aide aussi à devenir addict à l’histoire, et la fin donne envie de lire directement la suite. Heureusement pour moi j’ai déjà la suite, et ce depuis les Halliénales de cette année. J’ai hâte de retrouver les personnages et la plume de l’auteur. 

Petit + : Les références à Disney.

Coup de coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s