L’été d’un chien de Cassandra Bouclé

cover-125

Edition Bookless

Pages : 41

Genre : Jeunesse, Contemporain

 

Edition Bookless (achat)

Filou, un berger-allemand de deux ans, est abandonné au pied d’un arbre par ses maîtres.
Il reste ainsi durant plusieurs jours, en plein soleil, mourant de faim et de soif. Il finit par tenter de se libérer en rongeant sa laisse, alors qu’une femme le recueille et le dépose dans une fourrière, seul, triste, croyant toujours que ses maîtres vont venir le chercher.
Filou attend longuement et sagement dans sa cellule. Il croisera quelques-uns de ses congénères qui ont subi le même sort, qui l’aideront à renaître et à retrouver la joie.
Une histoire magnifique dans laquelle Cassandra nous oblige à nous glisser dans la peau d’un animal de compagnie, bien déçu par l’attitude de certains humains. Après cette lecture, vous ne regarderez plus votre chien ou votre chat du même œil…
Un texte très bien écrit et qui ravira les enfants, dès 9 ans.

Je remercie l’autrice et la plateforme Simplement Pro de m’avoir permis de découvrir ce court roman qui fut une très belle découverte.

On démarre ce court roman directement avec un thème pas très joyeux car il s’agit de l’abandon d’un animal de compagnie. Plus précisément, l’abandon d’un chien, d’un berger allemand. Bon ce sujet m’a touché directement car je possède moi-même un chien et de surcroît un croisé berger !! Donc j’ai tout de suite imaginé mon loulou à la place de Filou.

On suit donc les péripéties malheureuses de Filou, un jeune berger allemand à travers des thèmes comme l’abandon, la fourrière, l’espoir, la maltraitance, la joie, l’amour et le désespoir. Lors de la lecture, j’ai eu mal au coeur de tout ce qui arrivait. En effet, je suis plutôt sensible lorsqu’il s’agit d’animaux et je me suis mise à la place de cet animal incroyable.

Toutes les réactions que l’animal a sont compréhensibles et je pense pas qu’elle puisse être répréhensible. Mais on ressent toute les émotions des autres animaux que rencontre Filou.

Je n’ai pas ressentit un roman très jeunesse mais plutôt tout public car il permet de réfléchir à nos agissements et à la condition animale.

A la suite de ma lecture, j’en suis sortie toute retournée et y ai pensé toute la journée qui a suivi. C’est un coup de poing, un coup de coeur.

Coup de coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s