Chicago Requiem de Carine Foulon

couv33802800

Autoédité

Thriller

5 Mars 2018

390 pages

Lien Amazon

 

Chicago, années folles…
Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient.
William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition.
La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone.
Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville.

Un grand merci à l’autrice Carine Foulon de m’avoir accepté via le site Siplement Pro pour la lecture de son roman.

Le résumé et la couverture du roman m’ont fortement attiré. En effet, il s’agit d’un polar se plaçant dans le siècle dernier et plus précisément dans les années 20-30. Dès le début de ma lecture cela m’a bien plu (ok ok j’ai eu quelques pages où je n’arrivais pas trop à me situer). Bon cette ambiance mais aussi la famille qui nous est dépeinte à savoir une famille riche et connu du tout Chicago. Mais cette famille va comprendre que les actes ont toujours des conséquences et cela va plonger certains membres dans un avenir qui est plutôt sombre.

On suit notamment William et sa femme Suzan, une actrice, avec laquelle il a eu deux enfants. Suzan ne m’a pas forcément plu bien qu’elle semble fragile. Je ne saurais dire pourquoi je n’ai pas accroché avec ce personnage. A contrario, bien qu’elle puisse avoir des côtés machiavéliques et agaçant, j’ai bien accroché avec la soeur de William. Cette dernière a passé cinq ans en prison et a épousé un mafieux.A la suite de cela, elle n’aspire qu’a une chose : la vengeance. Y parviendra-t-elle ? Par quelle moyens ? Je vous laisse le découvrir, ainsi que tous les secrets de famille qui nous sont révélés petit à petit.

Le contexte des années 20-30 est prouvé par la cohérence de certains noms ou faits. Cela démontre que l’auteur a fait preuve d’une rigueur digne d’historiens mais aussi que ça plume et pointilleuse. Cependant, j’ai pu trouver que certains passages pouvaient sembler long et répétitifs mais je ne fais pas grand cas de cela car l’ensemble de la lecture fut tout de même agréable.

Au final, c’est un roman ou divers sentiments et actions sont disséminés à travers les pages offrant des retournements de situation que l’on n’attend pas forcément. Je vous invite à le lire car une fois pris dans la lecture, il est impossible d’en sortir.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s