Dia Linn Tome 1 de Marie-Pierre Bardou

couv13086162

Le livre d’Eileen

Editions HJ

178 pages

2013

Historique

Lien Amazon

Irlande, 1845. Dans le comté de Kerry, la vie est rude pour les paysans qui vivent presque exclusivement de la culture de la pomme de terre. Mais la douceur et la beauté sont aussi le lot quotidien des O’Callaghan, attachés à leur clan familial et à la magnificence de leurs terres. Les lacs de Killarney déploient pour eux leur splendeur tranquille, entre criques isolées, monastères dont les ruines cachent des trésors oubliés, forêts denses et tourbières. Les rites religieux, les fêtes, les danses et les trafics en tous genres rythment l’existence d’Eileen et de sa famille, bercée de légendes anciennes et de politique anti-anglaise. Puis la Grande Famine étend ses ailes noires sur l’île d’Émeraude, apportant la disette, la fièvre jaune, la révolte et la mort à tous les paysans d’Irlande. Eileen a quinze ans. Armée de sa résilience et d’un étrange don hérité de sa grand-mère, il lui faudra trouver un moyen pour sauver le peu qu’il reste de son clan, en naviguant entre les alliés et les ennemis dont les visages ne sont parfois qu’un masque.
Terra Mahurr, « la terre du pays de mon père », est une genèse. Celle de Dia Linn, l’histoire d’une lignée familiale à travers les siècles et les continents. Elle y trouve sa source, dans les brumes et l’âpreté des terres irlandaises, qui forgent des hommes fiers et des femmes conquérantes.

Merci aux Editions HJ pour l’envoi via le site Simplement Pro de l’ebook de Dia Linn Tome 1.

Alors c’est un roman qui, au vue du résumé, se place en Irlande dans les années 1840. Le fond de l’histoire permet la mise en place de sujets sombres. Cependant, cette ambiance sombre des années 1840 sert à une intrigue que j’ai trouvé très bien dosé et apporte des informations très sympathique sur les us et coutumes qui pouvaient être employés à cette époque. Cela aide à la découverte de l’Irlande historique.

Dans cette histoire, l’autrice nous dépeint une fresque familiale, qui nous permet à nous lecteur de se sentir en lien avec cette famille, tel un membre à part entière. C’est une très bonne entrée en matière pour ce premier tome. De plus, le personnage principal est un personnage charismatique et pas cliché selon moi. C’est un point que j’apprécie chez les héros des histoires car cela laisse à penser que des messages forts pourront être passés. En parlant de personnages, l’autrice a réussi à individualisé chacun de ses personnages, eh oui ils sont tous bien creusés notamment psychologiquement, et ils sont tout autant attachants. Je me suis bien imprégné de chacun.

Le seul point noir que je peux noter c’est l’abondance de notes de bas de pages qui sur une version papier peut être sympathique mais pour ma part je l’ai lu en version numérique et ce n’était pas agréable. Mais c’est un petit grain de sable dans une excellente lecture.

Ce premier tome est une très bonne introduction à cette saga qui m’a donne envie de lire la suite. Je dirais même très envie.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s