Temps mort Tome 1 de Kathy Dorl et Marie-Pierre Bardou

couv65383506

Edition HJ

11 Avril 2016

248 pages

Humoristique; Policier

Lien Amazon

 

Que font deux copines d’enfance quand elles se retrouvent, par le biais d’un célèbre réseau social ?
Elles papotent ? Ouais… un peu.
Elles geignent sur leur existence ? Mmmm… Surtout l’une des deux.
Elles se rappellent le bon vieux temps qui était toujours mieux avant que maintenant ? Se prennent le chou façon Godzilla en peluche ? S’envoient de mignons smileys qui rigolent ?
Vous êtes loin du compte…
Car elles dézinguent. Elles trucident, décanillent, découpent, acidifient, crament, tronçonnent !
Tout oppose Élisabeth, dite Petit Kiwi, l’écolo allergique au foin, et Saule, la « fashion-addict », plus « desperate » que « housewife ».
L’une vit aux States et dilapide la pension alimentaire de son ex en minisacs Prada ; l’autre s’est enterrée dans une communauté hippie au fin fond de la Creuse.
Qu’est-ce qui les lie, à part une vieille amitié éteinte depuis quinze ans ?
Une sombre histoire, un passé qui ressurgit comme un diable de sa boîte et… ben, ça part un peu en vrille, quoi…
Flanquées d’un ado boutonneux fasciné par les limaces et d’une bande d’illuminés en sabots pour l’une, d’une nounou qui picole en douce et d’un moutard insupportable pour l’autre, les deux femmes auront fort à faire pour affronter une situation qui dérape.
Au programme de ce « serial-thriller-gore » hilarant qui ne laisse aucun temps mort : merguez, cochonnailles, roupettes, macchabée, scie sauteuse et crustacés.
Bon, peut-être pas de crustacés, en fin de compte.

Merci aux éditions HJ de m’avoir proposé à la lecture ce premier tome. J’ai bien aimé cette lecture avec laquelle j’ai retrouvé la plume de Marie-Pierre Bardou et découvert la plume de Kathy Dorl. Mais en voyant le résumé et les genres dans lesquels il s’inscrit je me suis posé pas mal de question.

Ici, on suit Saule une jeune femme qui vit aux Etats-Unis avec son garçon mais aussi son ex-mari qui est plutôt encombrant. Mais on suit aussi PK (je vous laisse découvrir ses autres petits noms) qui vit dans la Creuse, dans une communauté assez spéciale, avec son fils « canard ». Saule et PK sont deux anciennes amies qui se retrouvent sur les réseaux sociaux.

Le roman est composé tel une série Tv à savoir plusieurs épisodes qui s’enchaînent. Cela permet d’entrer encore plus dans le roman. Ce qui aide à l’insertion dans l’histoire c’est aussi le moyen utilisé pour les échanges entre les personnages. En effet, le support utilisé est le mail. Cela permet d’en apprendre plus sur nos personnages et notamment sur les petits détails qui vont leur vies. Chacun a ses problèmes et certains en deviennent assez communs.

Deux points de vue sont principaux mais d’autres vont s’y rattacher. Cela ne m’a pas forcément plu bien que cela permet d’en savoir plus sur tous les personnages. En parlant d’eux, je les ai trouvé attachiants mais individualisés.

L’écriture à quatre mains permet une entrée parfaite dans le genre du policier de façon parfaite et originale.

bonne-lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s