Aztèques Tome 1 et Tome 2 de Eric Costa

Harem ; La voie du papillon

Autoédité

10 Février 2017 ; 18 Janvier 2018

300 pages ; 350 pages

Aventure ; Fantasy

Lien Amazon Lien Amazon

Résumé Tome 1Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?
Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers. 
Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée. 
Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.
Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

Résumé Tome 2Teotitlan, 1517,
L’école du harem ouvre ses portes.
Une jeune esclave cherche à y entrer, mais la loi le lui interdit.
Sur sa route, alliances, rivalités et trahisons mortelles.
Deux clans s’affrontent.
Une mentore à la sensualité torride,
Une favorite qui règne en reine,
Une rivale indomptable,
Toutes ne vivent que pour le Maître.
La fille de l’aigle saura-t-elle prendre son envol ?

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur d’avoir accepter ma proposition de lecture et de chroniques sur les tome 1 et 2 de sa saga. Ce fut une très bonne lecture.

Le tome 1 est un roman que j’ai trouvé très surprenant car il montre que l’auteur a opéré un mélange des genres. En effet, ce premier tome donne le tome de la saga et nous offre une histoire alliant aventure, historique, roman noir entre autre. Par contre, et c’est là aussi que réside la surprise, il n’y a pas de magie ni de surnaturel comme on peut s’y attendre avec de la fantasy.

Dès le début du roman on découvre que les aztèques ont fait le choix de détruire un village entier, à savoir le village de Huaxca, et de réduire les habitants à l’esclavage. C’est dès cet instant que l’on fait la connaissance de Ameyal, une jeune fille de 11 ans, survivante et qui est vendue comme esclave. Attention, on peut hurler au vue de notre société actuelle mais il faut se replacer dans le contexte historique et notamment au quinzième siècle. Autre époque autre culture. Revenons à nos moutons. Ameyal va être nourris par un sentiment de vengeance mais cette dernière ne sera pas facile ni de tout repos. Je vous laisse découvrir si cette vengeance est possible ou non en lisant ce premier tome.

Pour le second tome, on est de nouveau plongé dans le bain avec Ameyal. Or cette fois-ci la jeune fille est dans un harem qui l’a complètement marqué. Effectivement, son caractère s’est modifié et est complètement différent de celui du premier tome. Elle ne semble plus être aussi combative qu’avant. Est-ce dû à ces femmes qui l’a considère comme souffre douleur? Peut être! Est-ce une façade pour noyer le poisson? Je l’espère.

La lecture de ces deux tomes m’a fortement plu bien que j’ai pu noter un soucis. Il s’agit des noms et du vocabulaire. Mon espagnol remonte à quelques années maintenant et donc la fluidité n’est pas instinctive mais au fil des pages tout ce délit. Par contre je peux souligner le fait que l’auteur fait montre d’empathie.

Enfin, et c’est un grand point pour moi, la lecture des deux tomes permet de mesurer la passion de l’auteur pour la mythologie aztèque. Cela apporte énormément au récit et apporte des informations bien particulière. Bon ok, entant que lecteur on peut se sentir noyer sous ces informations mais vaut mieux cela plutôt qu’un auteur qui ne s’est pas documenté et qui invente pour compenser.

Je ne peux que vous inviter à lire et découvrir cette saga qui je l’espère vous transportera aussi.

bonne-lecture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s